TESTING

Pourquoi faut-il tester régulièrement son site web ou son application ?

Kimpo
 / Publié le 
March 1, 2022

Qu’est ce que le testing ?

Avant toute chose, il est important de définir ce que représente le testing dans un projet. Comme vous vous en doutez, créer un site web ou une application mobile ne se fait pas d’une seule traite et sans erreurs, malheureusement… C’est pourquoi des tests sont effectués à chaque étape de développement pour garantir le bon fonctionnement du code. Le but est de s’assurer au fur et à mesure que les bugs sont bien traités, et corrigés par la même occasion. Ce temps pris pour les tests est donc vital si on ne souhaite pas découvrir à la fin du projet qu’un site est défectueux. 

Quels sont alors les différents tests qui peuvent exister ?

L’un des tests les plus basiques est le test unitaire. Il isole une partie du code puis vérifie si son fonctionnement respecte bien le résultat attendu. Ces tests donnent ainsi une couverture (en %) du code mais n'assurent pas sa correspondance entre eux. En effet, une couverture de 100% du code ne veut pas forcément dire que votre site ou application marchera correctement puisqu’il ne test pas le lien entre chaque bout de code. Pour y remédier, il existe ainsi les tests d’intégration qui ont justement un rôle de mise en lien avec les différentes parties du code. Une fois le code en place, nous pouvons passer à l'étape des tests systèmes. Cette phase est l’une des plus importantes puisque c’est à ce moment là que nous testons les différents parcours clients et scénarios. L’affichage, l’User Interactive ou encore le Responsive du site/application seront alors des points importants à gérer. Une fois toutes ces étapes validées, il ne manquera plus que les tests d’acceptation qui assurent l'adéquation du rendu avec les attentes du client. La collaboration entre toutes les parties prenantes est bien sûr très importante tout au long du processus.


Quels sont les avantages des tests de développement ?


  1. Localisation anticipée des erreurs 

Comme vous vous en doutez, plus on commence tôt le testing, plus on prévient les risques futurs. La mise en place de principes simples comme des checkpoints avec des tests à effectuer permet de continuer le développement en limitant les erreurs. On s’assure de la non régression du code et donc de la qualité de ce dernier au fur et à mesure du projet. Cela permet également de localiser directement les corrections à faire et de les régler le plus rapidement possible. C’est un gain de temps, d’effort et d’argent !


  1. Un meilleur code 

Bien évidemment, en testant régulièrement son code, on s’assure que celui-ci fonctionne correctement. De ce fait, il en devient forcément de meilleure qualité. De plus, mettre en place des tests avant même la rédaction du code peut donner une ligne directrice aux développeurs, évitant ainsi les doublons ou les fonctionnalités superflues qui ne remplissent pas les critères énumérés par le client. L’idée ici est de maintenir un taux de concentration important et de garder l’objectif en tête sans se perdre en chemin.


  1. Une trace écrite 

L'exécution de tests lors du développement a également l’avantage de laisser une trace écrite pour de futures retouches du code. En effet, lors d’une maintenance corrective, l’un des facteurs importants pour un développeur externe est de retrouver les sections de code qui posent problème. Cette étape très chronophage peut être simplifiée en ayant des documentations d’anciens tests effectués. Cela vaut également pour les grandes équipes qui souhaitent travailler chacune de leur côté sur des bouts de codes distincts.


  1. Travailler en toute tranquillité

Dans un monde où les demandes de fonctionnalités de plus en plus innovantes sont croissantes, le développement de tests permet d’avoir des feedbacks rapides. Ce principe de test continu augmente ainsi l’efficacité et la tranquillité d’esprit puisqu’en cas d’erreur, le développeur peut rapidement ajuster son code en fonction des besoins.


  1. La réduction des tests manuels

Nous parlons de gain de temps depuis le début. Bien évidemment, cela passe également par la réduction des tests manuels. La plupart des tests peuvent maintenant être automatisés (Unitaire, API, Intégration …) sur des outils comme Sélénium ou encore Katalon. Certaines tâches répétitives étant automatisées, cela libèrent ainsi du temps aux développeurs pour s’occuper de tâches à plus forte valeur ajoutée.


  1. Augmentation de la performance générale

Comme énoncé précédemment, le but du test est d’inclure un maximum les parties prenantes du projet. De ce fait, pour que la productivité générale soit augmentée, l’ensemble des membres doit comprendre l’enjeu derrière la mise en place des tests. Par exemple, un pipeline CI/CD pourrait permettre la livraison plus rapide du produit au client et aiderait également les développeurs à progresser plus rapidement dans les différents projets.


Quels sont les meilleurs outils d’automatisation de tests en 2022 ?

Une bonne stratégie d’automatisation de tests ne peut se faire sans un bon outil. C’est pourquoi nous vous avons résumé les meilleurs outils d’automatisation de tests à mettre en place (selon nous) en 2022.


  1. Sélénium 

Probablement l’outil d’automatisation des tests le plus connu, Sélénium fait figure de référence en la matière. Selon le “Test Automation Landscape in 2020 Report”, ça ne serait pas moins de 54% des interviewers qui utiliseraient Sélénium comme outil d’automatisation de tests.

Pour les développeurs, testeurs comme initiés, cet outil offre une flexibilité à toute épreuve. Que ce soit en terme de langage (Java, Groovy, C#, Python …) ou d’intégration avec des logiciels tiers (Jenkins, Jira, Github ….), Sélénium offre une gamme de fonctionnalités très complète. De plus, il est compatible avec presque tous les systèmes d’exploitation et navigateurs. Son seul inconvénient est qu’il ne peut tester que les sites web et qu’on ne peut pas planifier le lancement des tests de manière automatique.

Site web : https://www.selenium.dev/  

Prix : Open-source (Gratuit)


  1. Katalon

Sa première place au 2020 Gartner Peer Insights Customers’ Choicedes outils d’automatisation des tests les plus appréciés par les consommateurs parle d’elle-même. Il est donc l’un des acteurs les plus appréciés du marché et propose une vision 360° du testing (Web/API/Mobile/Desktop/Apps) avec sa suite Katalon.

Son offre regroupe ainsi un service de testing (Katalon Studio) mais également un service de gestion des tests (Katalon TestOps). De ce fait, il rassemble l’ensemble des fonctionnalités de base comme Sélénium mais offre aussi une partie planification et management des tests supplémentaires très intuitive. Toutefois, il reste limité dans son langage de programmation puisqu’il ne comprend que le Java et le Groovy malgré des mises à jour fréquentes.

Site web : https://www.katalon.com/ 

Prix : Gratuit - 1 689$/an


  1. UFT One

UFT One correspond au fameux outil racheté par HP. Comme Katalon, il englobe un point de vue global sur le testing, à la différence près qu’il intègre un RPA (Robotic Process Automation) guidé par une intelligence artificielle. Oui … rien que ça.

Son intelligence artificielle permet donc une reconnaissance d'objets via une assistance intégrée durant les tests. Malgré des fonctionnalités semblables aux outils vu précédemment, il présente des points négatifs non négligeables. Il ne supporte que le système Windows et ne prend en charge qu'un seul langage de programmation: le VBScript. Cet outil pro Microsoft peut donc être très contraignant si votre structure regroupe différentes marques de machines ou souhaite passer sur un système Mac OS.

Site web : https://software.microfocus.com/fr-ca/software/uft

Prix : À partir de 3 200$/an (L’un des plus chers du marché)



  1. TestComplete

Sûrement l’un des outils les plus complets avec Katalon, TestComplete offre une gamme de fonctionnalités polyvalente et relativement intuitives. La possibilité d’utiliser des langages tels que JavaScript, VBScript, Python ou encore C++ dans la rédaction des scripts est un réel plus.

A l’image d’UFT One, on retrouve la reconnaissance d’objet qui est très utile sur des interfaces souvent changeantes. Néanmoins, son prix le rend beaucoup moins intéressant que les autres outils. Nous pourrions le résumer en deux mots: puissant et polyvalent. Il est important de noter que son prix élevé correspond davantage à des entreprises ayant un fort besoin de testing au quotidien (afin d’avoir un retour sur investissement intéressant).

Site web : https://software.microfocus.com/fr-ca/software/uft

Prix : À partir de 6 095$/an (Le plus chère de notre liste)


Voici un tableau récapitulatif :

Source ici.

Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive et nous vous invitons également à consulter d’autres outils comme Tricentis, Ranorex, Appium, Cucumber ou encore Postman.

🤜 Pour plus d’informations, contactez nos équipes !
Nous contacter

Estimation

Contact

Obtenez une estimation du coût de votre projet en quelques clics.

Parlez nous de votre projet et prenez rendez-vous avec l’un de nos spécialistes.

contact@hello-pomelo.com
contact@hello-pomelo.com
Conditions générales