Temps de lecture : 3 min

Les bases de données sont utilisées dans de nombreuses entreprises afin de conserver, organiser et examiner des données collectées. Nous pouvons citer les bases de données clients, prospects et les sites internet par exemple. Il est aujourd’hui indispensable de protéger toutes ces bases de données face à l’émergence de nombreuses dérives. Cependant, les conditions de protection peuvent être légion et assez complexes à définir. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les éléments clés pour appréhender la notion de protection de bases de données.

👉 Pour en savoir plus sur les bases de données lisez notre article dédié ” Quel système de gestion de bases de données choisir ?”

Pourquoi protéger vos bases de données ?

Les bases de données nécessitent d’être fortement protégées, notamment au niveau juridique car elles représentent aujourd’hui des fortes valeurs économiques pour toutes les entreprises.  

De plus, il est essentiel de protéger vos bases de données pour les raisons suivantes :

Bases de données

Pour éviter les contrefaçons, la réutilisation intégrale ou d’une partie de vos bases de données : Le fait de protéger vos bases de données vous permettra d’éviter toute contrefaçon de logiciels développés par votre entreprise, notamment grâce aux droits d’auteur. De plus, personne ne pourra se servir de vos bases de données, de près ou de loin, si celles-ci sont bien sécurisées.

Pour permettre d’attribuer une date de création à votre base de données : Il s’agit d’un élément essentiel, notamment en cas de procédure judiciaire par exemple.

Pour prouver que des individus qui ont accès à votre base de données ont tenté de l’utiliser de manière frauduleuse ou de la voler : Il peut arriver que votre base de données attire la convoitise de personnes, internes ou externes à votre entreprise, qui ont accès à votre base de données. Il peut s’agir de salariés ou de prestataires par exemple. En effet, pour certaines personnes mal intentionnées, il peut être tentant d’utiliser et/ou de voler votre base de données pour, par la suite, la vendre à un concurrent par exemple. 

👉 Sécurité: les principaux vols de données personnelles

Pour limiter les risques liés à la cyberdélinquance : En plus des personnes qui ont librement accès à votre base de données, il faut également vous méfier et vous protéger face à des personnes totalement externes à votre entreprise. En effet, les pirates sont de plus en plus nombreux à dérober les bases de données des entreprises car ce sont des éléments très facilement revendables.

Vous avez dorénavant compris les enjeux de la protection de vos bases de données et l’importance de cette pratique. Nous allons maintenant vous enseigner la méthode pour protéger vos bases de données efficacement.

Comment protéger vos bases de données ?

Protection des données

La protection de vos bases de données peut être segmentée en 6 conseils essentiels :

Conseil 1 : Définir les utilisateurs de votre base de données, les moyens d’accès et de sécurité adaptés

Dans la 1ère étape, il est indispensable de définir et de délimiter les personnes qui auront accès à votre base de données. Il faut également bien choisir la méthode d’accès afin de développer les moyens de sécurité adaptés.

Conseil 2 : Protéger sa base de données grâce à un suivi régulier

Pour protéger votre base de données, vous devez effectuez un suivi régulier et assidu des indicateurs afin de déceler d’éventuelles irrégularités, anticiper les coupures de services et agir dans les plus brefs délais en cas de problème.

Conseil 3 : Être sensibilisé à la sécurité

Vous devez être averti et très bien renseigné au sujet de la sécurité de vos bases de données. Il est important que vous soyez conscient des risques qu’elles peuvent présenter. Vous devez également être capable de réagir en cas de danger et adopter les bons réflexes.

Conseil 4 : Établir des restrictions d’utilisation, des droits et des accès

Lorsqu’une personne détient les droits d’administrateur, elle a la possibilité de faire tout ce qu’elle souhaite sur votre base de données. Il est donc important d’éditer des restrictions d’usages des utilisateurs pour garantir la sécurité de votre base. Les droits doivent être personnalisés pour chaque individu. Il est donc important de distinguer ceux ayant le droit de consulter la base de données et ceux ayant un droit de modification. L’accès à la base de données doit être restreint. Vous pouvez donc aussi limiter les accès de chacun. 

Conseil 5 : Appliquer les règles de sécurité de base

Pour favoriser la protection, il existe des règles de sécurité de base qu’il est indispensable de respecter : modifier le mot de passe par défaut en respectant les normes de sécurité en vigueur, ne pas accepter les connexions éloignées, effacer les comptes qui ne sont pas utiles, et supprimer la base de données qui est fournie à titre d’exemple.

Conseil 6 : Chiffrer les données de vos bases de données

Si vos bases de données comportent des données trop sensibles, nous vous recommandons de sélectionner l’option “chiffrement des données” de votre moteur. Vos données seront d’autant plus sécurisées grâce à ce système. Cependant, pour une protection optimale, pensez aussi à protéger vos clés de chiffrement en dehors du serveur de la base de données.

Vous l’avez donc compris, les bases de données représentent des éléments particulièrement sensibles pour l’entreprise. Leur forte valeur financière nous oblige à les protéger fortement, notamment à cause de l’émergence grandissante des pirates de bases de données. Grâce aux conseils de cet article, vous êtes désormais capable de protéger efficacement vos bases de données.

Néanmoins, si malgré toutes ces méthodes vous avez subi un préjudice, nous vous recommandons d’instaurer une action en justice pour obtenir un dédommagement des préjudices subis.

Nous contacter

🤜 Pour plus d’informations sur la protection des bases de données n’hésitez pas à contacter nos équipes !